Chef De Soutien Scolaire Ceniefco A Rabat

Accoucher au sein de l'épreuve écrite 002 ma famille la femme de blé tendre

Au stade donné de l'analyse on forme la représentation initiale sur l'activité de l'entreprise, se révèlent les changements de la composition du bien de l'entreprise et leurs sources, s'établissent les corrélations entre les paramètres.

L'appréciation préalable de la situation financière de l'entreprise se réalise en vertu des données de la balance comptable, "du Rapport sur les résultats financiers et leur utilisation", ainsi que "les Applications à la balance de l'entreprise".

- La tenue de l'inventaire de l'état du bien en vue de la révélation des actifs de la qualité "basse" (l'équipement usé, les stocks défraîchis des documents; de l'endettement douteux de débiteur) et de ceux-ci de la balance dans l'ordre établi etc.

Si la signification du coefficient de la couverture excède considérablement le rapport 1 : 1, on peut faire la conclusion sur ce que l'entreprise dispose du volume considérable des ressources libres formées aux frais des sources personnelles.

Un des critères les plus importants de la situation financière de l'entreprise est l'estimation de sa solvabilité, par qui il convient de comprendre la capacité de l'entreprise payer selon les engagements à long terme. Donc, solvable est cette entreprise, chez qui les actifs plus que les obligations extérieures.

À un autre paramètre caractérisant la liquidité de l'entreprise, est le capital circulant, qui est défini comme la différence des dépenses en cours et les obligations à court terme. Autrement dit, l'entreprise a le capital circulant jusqu'à ce que les actifs En cours excèdent à court terme

Le coefficient de la liquidité absolue (le coefficient de l'urgence) est calculé comme des ressources et des titres (III a déshabillé l'actif vers l'endettement à court terme (le bilan du paragraphe III passif. Il montre, quelle partie de l'endettement en cours peut être remboursée à la date de la rédaction de la balance ou une autre date concrète.

Au développement de l'analyse passée il est rationnel d'estimer la tendance du changement des rapports des actifs et la valeur totale des actifs, ainsi que et des actifs. La tendance à la croissance des rapports appelés indique à la réduction de la liquidité.

La capacité de l'entreprise à payer selon les obligations à court terme s'appelle la liquidité. Autrement dit, l'entreprise est considérée liquide, si lui à l'état de s'acquitter des obligations à court terme, les actifs en cours.

Aux fins de l'analyse approfondie il est rationnel de grouper tous les actifs négociables selon les catégories du risque. Par exemple, il y a une grande probabilité de ce qu'il sera plus facile de réaliser l'endettement de débiteur, que la production inachevée, ou les dépenses des futures périodes.

- Le perfectionnement de l'organisation des comptes avec les acheteurs (il faut avoir en vue que dans les conditions de l'inflation, en général, il est plus avantageux de vendre la production plus vite et meilleur marché, que s'attendre les conditions avantageuses de sa réalisation);